Ch’faid rend hommage aux chibanis et chibaniates

Ch’faid rend hommage aux chibanis et chibaniates

Cliquer sur l’image pour voir l’album photos de l’événement

Près de 200 personnes ont fait le déplacement, ce samedi 15 octobre 2016, à la salle de l’Epinoy à Libercourt, pour participer à une action rentrant dans le cadre de la Semaine Bleue et rendant hommage aux chibanis, ces travailleurs immigrés généralement maghrébins, devenus retraités immigrés, et aux chibaniates.

Dès 11h, les visiteurs ont pu découvrir l’exposition Chibanis la Question, réalisée par Luc Jennepin (musique Louis Sclavis). Cette exposition poignante montre le combat de ces hommes, mais aussi de ces femmes, souvent oubliés et quasi-invisibles, aujourd’hui précaires mais qui se battent pour leur dignité. L’exposition a suscité de nombreuses réactions, de l’émotion à l’indignation quant au sort de ces vieux et vieilles immigrés.

Le riche débat qui s’en est suivi a permis aux acteurs en présence de donner différents éclairages sur cette question méconnue, et les spécificités des chibanis des mines ont été pointées. La présence d’une quinzaine de chibanis a donné au débat une véritable dimension de témoignage.

Le couscous préparé par le groupe de femmes de l’association était offert aux chibanis et chibaniates. La journée s’est terminée par un concert du groupe Tarab Med, musique instrumentale et de chants du Maghreb et du Moyen-Orient. Comme à chacune de ses actions, Ch’faid a tenu à allier moment de débat et d’échanges avec moment de convivialité pour permettre de renforcer le lien social et intergénérationnel. Une belle réussite pour Ch’faid, qui une fois de plus, a réussi son pari : toucher un public le plus large possible et faire passer à tous, petits et grands, un moment de partage autour des thématiques des mines et des immigrations.
Ch’faid tient particulièrement à remercier l’Association Rencontre et Dialogue qui nous a fait partager l’exposition, ainsi que Luc Jennepin, Sophie Pourquié et Mona Jennepin pour leur investissement dans ce projet et pour faire connaître le combat de ces chibanis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *