Marché aux puces, quatrième édition – 20 mai 2017

Comme chaque année, grand succès pour le marché aux puces de Ch’faid

Ch’faid organisait son traditionnel marché aux puces ce samedi 20 mai, au plein cœur du quartier de la Fosse 5 à Libercourt. Cette année encore, soleil et convivialité ont rythmé la journée.

Cliquer sur l’image pour voir l’album photos de l’évènement

Environ 300 personnes se sont déplacées dans la cour des anciens Etablissements Loyez – aujourd’hui devenus le local de Ch’faid – pour participer au désormais annuel marché aux puces qui fêtait sa quatrième année. Pour cette édition, moins d’activités au programme, mais toujours autant d’enthousiasme chez les bradeux et les visiteurs.

Les premiers bradeux sont arrivées à 7h30 et ont pu profiter du beau temps jusqu’à 17h, heure de fin du marché aux puces.

Tout au long de la journée, petits et grands ont pu découvrir l’exposition Frères d’armes, gracieusement prêtée pour l’occasion par l’association roubaisienne Rencontre et Dialogue, partenaire régulier de Ch’faid. L’exposition, réalisée dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale et du 70ème anniversaire de la Libération, retrace l’engagement et la présence des troupes venues du Maghreb, du Moyen-Orient, des Antilles, de Guyane, de l’Océan Indien et de l’Afrique de l’Ouest, pour combattre dans l’armée française depuis près de trois siècles.

Comme l’an dernier, la cour était également agrémentée par les jeux en bois fabriqués à partir de matériaux de récupération par les jeunes de l’Unité Educative d’Hébergement Collectif de Liévin avec qui Ch’faid mène un partenariat depuis plusieurs années.

Dans l’après-midi, Djellali a animé une émission de radio en partenariat avec Radio Campus, dans le cadre de son émission mensuelle Les Voix de la Mémoire. Ce moment a été l’occasion d’interroger les administrateurs et salariés de Ch’faid sur la genèse et le projet de l’association, mais également de mettre en avant le collectif de femmes de l’association, leurs activités et leurs projets.

La journée s’est terminée, comme chaque année, en musique, avec le groupe de reggae  Kingston by bus qui a repris les classiques de Bob Marley pour une soirée familiale.

L’association Ch’faid remercie une fois de plus tous les participants à cette journée et se félicite d’avoir transformé son annuel marché aux puces comme un événement incontournable à Libercourt !

Projection du film Un figuier au pied du terril et spectacle des frères Baraka

Projection du film Un figuier au pied du terril et spectacle des frères Baraka

Cliquer sur l’image pour voir l’album photos de l’événement

120 personnes se sont déplacées samedi 25 mars à la salle Claude Meurant de Libercourt pour assister à l’action spéciale « Figuier au pied des terrils ». Après la représentation du spectacle des frères Baraka, le public a pu voir ou revoir le film de Tribu Documentaires et en débattre collectivement. Tout cela dans une ambiance familiale et conviviale, ponctuée par un petit goûter préparé par le collectif de femmes de l’association.

Nouvelle semaine de résidence pour le projet « Lettre à nos mines »

Nouvelle semaine de résidence pour le projet « Lettre à nos mines »

Cliquer sur l’image pour voir l’album photos de l’événement

Les dix jeunes participant au projet Lettre à nos mines étaient en résidence du 13 au 17 février au Métaphone de Oignies, accompagnés par la Compagnie Trous d’Mémoires. Durant une semaine, ils ont pu bénéficier des équipements de cette salle qui accueille des artistes professionnels, pour avancer dans leur création. Accompagnés par plusieurs artistes et intervenants professionnels dans les différentes disciplines qui composent le spectacle, ils ont ainsi pu travailler à la fois des tableaux collectifs mais également individuels selon les histoires, caractère et sensibilités de chacun. Au jeu des jeunes se sont ajoutées des images, mêlant photos et documents d’archives, réalisés par l’artiste plasticien Thomas Zaderatzky.

Cette semaine de création s’est conclue par deux représentations – des restitutions d’étape – qui ont permis à la fois aux familles de se rendre compte de l’avancée du projet, mais également aux professionnels de toute la région d’apprécier le travail réalisé et d’envisager un futur partenariat avec leur structure. La prochaine et dernière semaine de résidence aura lieu au mois d’avril, et nous vous attendons pour la première de la création terminée, en juin (date et lieu à venir).

Avant-première du film Un Figuier au pied du Terril

Avant-première du film Un Figuier au pied du Terril

Le film Un Figuier au pied du Terril réalisé par Tribu Documentaires est passé en avant-première le vendredi 10 février au Métaphone de Oignies. Grand succès pour ce partenariat entre Ch’faid, le 9-9bis et Tribu Documentaires qui ont réussi à remplir la salle de 450 personnes. En première partie, les jeunes Libercourtois du spectacle Lettre à nos mines ont pu présenter leur création. Des échanges très riches ont suivi la projection, en présence des réalisateurs, de l’équipe de Ch’faid et de nombreux habitants du bassin minier. Le travail de mémoire et d’histoire mené par les associations co-organisatrices de l’événement a été félicité.  La vidéo qui suit permet de revenir en images et témoignages sur cette avant-première.

Le spectacle « Lettre à nos mines » joué à La Luna à Maubeuge

Le spectacle « Lettre à nos mines » joué à La Luna à Maubeuge

Cliquer sur l’image pour voir l’album photos de l’événement

Les dix jeunes Libercourtois participant au spectacle « Lettre à nos mines » ont présenté leur création vendredi 25 novembre 2016 à La Luna à Maubeuge, en première partie de la création « A nos morts » de la compagnie strasbourgeoise Mémoires Vives. Grand succès pour « Lettre à nos mines », présenté devant près de 400 personnes, dont André Bouvet, directeur de la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, Moussa Allem, chargé de mission Politique de la Ville à la DRJSCS des Hauts de France, ainsi que deux adjoints à la Mairie de Maubeuge. La création se poursuit en 2017 et donnera lieu à plusieurs nouvelles représentations durant les prochains mois.

Ch’faid rend hommage aux chibanis et chibaniates

Ch’faid rend hommage aux chibanis et chibaniates

Cliquer sur l’image pour voir l’album photos de l’événement

Près de 200 personnes ont fait le déplacement, ce samedi 15 octobre 2016, à la salle de l’Epinoy à Libercourt, pour participer à une action rentrant dans le cadre de la Semaine Bleue et rendant hommage aux chibanis, ces travailleurs immigrés généralement maghrébins, devenus retraités immigrés, et aux chibaniates.

Dès 11h, les visiteurs ont pu découvrir l’exposition Chibanis la Question, réalisée par Luc Jennepin (musique Louis Sclavis). Cette exposition poignante montre le combat de ces hommes, mais aussi de ces femmes, souvent oubliés et quasi-invisibles, aujourd’hui précaires mais qui se battent pour leur dignité. L’exposition a suscité de nombreuses réactions, de l’émotion à l’indignation quant au sort de ces vieux et vieilles immigrés.

Le riche débat qui s’en est suivi a permis aux acteurs en présence de donner différents éclairages sur cette question méconnue, et les spécificités des chibanis des mines ont été pointées. La présence d’une quinzaine de chibanis a donné au débat une véritable dimension de témoignage.

Le couscous préparé par le groupe de femmes de l’association était offert aux chibanis et chibaniates. La journée s’est terminée par un concert du groupe Tarab Med, musique instrumentale et de chants du Maghreb et du Moyen-Orient. Comme à chacune de ses actions, Ch’faid a tenu à allier moment de débat et d’échanges avec moment de convivialité pour permettre de renforcer le lien social et intergénérationnel. Une belle réussite pour Ch’faid, qui une fois de plus, a réussi son pari : toucher un public le plus large possible et faire passer à tous, petits et grands, un moment de partage autour des thématiques des mines et des immigrations.
Ch’faid tient particulièrement à remercier l’Association Rencontre et Dialogue qui nous a fait partager l’exposition, ainsi que Luc Jennepin, Sophie Pourquié et Mona Jennepin pour leur investissement dans ce projet et pour faire connaître le combat de ces chibanis.

Ch’faid participe au circuit-bus « Polonais, Algériens, Italiens, Marocains, tous mineurs ! » du 9-9bis

Ch’faid participe au circuit-bus
« Polonais, Algériens, Italiens, Marocains, tous mineurs ! » du 9-9bis
Ce dimanche 16 octobre, une trentaine de personnes sont venues à Ch’faid dans le cadre du circuit-bus « Polonais, Algériens, Italiens, Marocains, tous mineurs ! » organisé par le 9-9bis.
Comme l’année dernière, Ch’faid a pu présenter l’historique et les activités de l’association, et montrer les similitudes et les différences entre les immigrations, en insistant sur les particularités de l’immigration algérienne en partant de son travail effectué sur cette immigration.
Nous remercions particulièrement le 9-9bis pour la confiance qu’elle accorde à l’association et en ce qu’elle permet au plus grand nombre de découvrir le travail effectué par Ch’faid.
A l’année prochaine !

Ch’faid aux journées européennes du patrimoine du 9-9 bis de Oignies

Ch’faid a eu l’honneur de participer aux journées européennes du patrimoine au 9-9 bis, qui inauguré lors de ces journées ses nouveaux locaux.

capture-decran-2016-09-21-a-10-20-21

Le spectacle « Lettre à nos mines »a fait sensation au 9-9 bis de Oignies samedi 17 septembre lors des journées européennes du patrimoine. C’est accompagné de la Compagnie Trous d’Mémoires que quinze jeunes Libercourtois de l’association Ch’faid ont joué trois fois de suite la restitution d’étape du spectacle devant pas moins de 150 spectateurs. Après chaque représentation, les spectateurs ont pu échanger avec les jeunes « acteurs » qui se sont prêtés sans difficulté au jeu des questions/réponses, visiblement fiers de participer à un tel projet grâce auquel ils racontent l’histoire de leurs grands-parents. Nous remercions l’équipe du Métaphone de nous avoir fait l’honneur de participer à leur événement et de nous avoir donné la possibilité de participer à l’inauguration de la salle des douches. Nous remercions également la Compagnie Niya de nous avoir fait le plaisir d’assister à une représentation et enfin nous remercions Nawel Ben Kraïem, Afid Zekhnini , Malik Berki et MC Métis de participer à cette aventure.

Marché aux puces – 21 mai 2016

Nouveau succès pour le marché aux puces de Ch’faid

Pour la troisième année consécutive, le marché aux puces de Ch’faid s’est déroulé dans le quartier de la Fosse 5 à Libercourt. Résumé d’une journée animée.

Cliquer sur l’image pour voir l’album photos de l’évènement

Environ 500 personnes ont défilé tout au long de la journée sur le Boulevard Faidherbe et dans la cour de Ch’faid pour participer à la troisième édition du marché aux puces.

Dès 10h, les exposants se sont installés et ont pu profiter du beau temps toute la journée. L’association Red Bricks a réalisé un graff « A nos mineurs, fiers de nos racines » sur la façade de Ch’faid.

Dans la salle Meurant, le Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires a animé un débat réunissant une centaine de personnes du territoire mais aussi de la France entière sur les luttes de l’immigration et des quartiers populaires.

A 14h, Ch’faid a inauguré le village associatif dans la cour des anciens Établissements Loyez. Les associations du coin ont pu exposé au public leurs activités, et ont proposé des animations aux jeunes et aux moins jeunes : atelier henné par l’association ALFA, atelier de sel coloré par Tous en Sel qui permet le développement de réseaux d’échanges locaux, création de bacs destinés à accueillir de la « nourriture à partager » gratuitement pour tous par les Incroyables Comestibles. L’association Chifoumi a mis en place avec les habitants du quartier un atelier céramique autour du futur quartier de la Fosse 5. Les participants ont pu créer ce qu’ils souhaitent voir dans leur quartier prochainement rénové.

La cour était également agrémentée par les jeux anciens en bois fabriqués à partir de matériaux de récupération par les jeunes de l’Unité Educative d’Hébergement Collectif de Liévin avec qui Ch’faid mène un partenariat depuis plusieurs années.

A 19h, la dizaine de jeunes libercourtois participant au projet « héritiers des mines et des immigrations » ont pu présenter, sous le regard ému du public, leur spectacle « lettre à nos mines » pour la première fois. Enfin, la soirée s’est terminée en musique et en danse avec MC Metis et le groupe Sidi Wacho.

Ch’faid remercie chaleureusement tous les participants à cette journée qui ont rendu cette initiative conviviale et festive et qui n’a pas manqué de rappeler l’importance de l’héritage des mines et des immigrations sur le territoire.