LA MÉDIATION CULTURELLE

L’association Ch’faid utilise la culture comme vecteur de médiation et de transmission à travers une démarche participative. Elle s’efforce de générer une dynamique collective, intergénérationnelle, et de faire adhérer les habitants à différents projets. Elle a ainsi favorisé dès sa création la structuration d’un collectif de femmes très actif dans l’organisation de sorties autonomes, de voyages et d’ateliers.

Elle favorise ainsi les rencontres, l’autonomie, DSC_0220la mobilité et l’accès à la culture à travers :

  • L’organisation de rencontres-débats: projection de films, élaboration de documentaires
  • L’organisation d’ateliers et d’expositions : céramique / cuisine / écriture
  • L’organisation de sorties culturelles: visite du 9-9bis, Fosse n°2 de Oignies, musée de la Mine de Lewarde, Institut du Monde Arabe à Paris, Musée de l’histoire de l’immigration, etc.
  • La participation à des spectacles et concerts : Idir, HK et les Saltimbanks au Métaphone de Oignies, pièces de théâtre.
  • La co-production de spectacles: spectacle réalisé avec la compagnie Mémoires Vives de Strasbourg qui a permis à 15 jeunes libercourtois de se produire sur différentes scènes culturelles de la CAHC.

 

LA MÉmoire comme outil de transformation sociale

Le travail mémoriel se veut créateur de lien social. Il implique les habitants, à travers les actions suivantes :bache-groupes-hommes-femmes

  • Travail sur les archives institutionnelles et familiales
  • Collecte des mémoires individuelles et collectives du territoire
  • Participation de Ch’faid au projet Confluence animé par l’ACSE
  • Apport réflexif au Collectif « Nous autres » coordonné par l’ISCRA ayant donné lieu à la publication du livre Quelle action publique face au racisme ?(2013).
  • Action-recherche dans le cadre du programme régional « Chercheurs citoyens ».

 

LeS Échanges interculturels et de coopÉration

L’association organise des manifestations où elle fait se rencontrer des personnes issues de différentes immigrations : repas interculturels (polonais, italiens, algériens), débats sur les différentes immigrations.

Ch’faid organise ponctuellement des échanges interculturels et de coopération entre la France et l’Algérie qui permettent à des populations d’aller à la rencontre de leur pays d’origine et d’y développer des actions de solidarité :

  • Démarche de coopération avec le village algérien Gouraya dans la Wilaya de Blidacollage29 - Copie - Copie
  • Organisation du projet « Anim’Alger Rit » à Boumerdès en Algérie dans le cadre de l’action « devenons citoyens de la planète » pilotée par la Région Nord-Pas-de-Calais.

La valise de l’immigration est un ensemble d’outils pédagogiques qui matérialise les productions de savoirs des dix années de démarche d’éducation populaire de l’association : écrits, film, expositions, spectacles.